Le biohacking c’est quoi ?

Le Biohacking : un moyen scientifique et naturel pour révéler toutes vos potentialités physiques et mentales !

Peut-être n’en avez-vous jamais entendu parler, mais une véritable révolution est en train de se mettre en marche : le Biohacking est un ensemble de protocoles et de pratiques de santé venu des États-Unis et qui est à l’honneur en ce moment.

En effet, en changeant quelques habitudes, aussi bien du point de vue de l’alimentation que de la teneur de vos pensées ou en modifiant votre rythme de respiration à certains moments de la journée, vous pourrez arriver à ralentir le vieillissement, augmenter vos capacités physiques, mais également être plus créatif tout en bénéficiant d’une mémoire presque infaillible !

Et le plus intéressant dans tout cela, c’est que le biohacking est articulé autour de la biologie de votre corps et de votre cerveau.

Il propose une méthode efficace qui s’appuie sur la science pour leur donner toutes les ressources dont ils ont besoin pour « sur-performer » !

Dans cet article, nous allons passer en revue tous les points essentiels à connaître sur le Biohacking et les moyens de le mettre en place dans votre quotidien afin d’appartenir vous aussi au groupe des biohackers ou « supers humains » !

Découvrir l’univers du Biohacking

Il est important de préciser tout d’abord que le Biohacking n’est pas lié à un effet de mode éphémère.

Ce n’est pas non plus une liste de promesses « miracle » qui vous promet le paradis en lisant juste quelques lignes.

On pourrait le définir comme un ensemble de conseils pratiques à suivre, issu de la recherche en biologie humaine et en génétique, qui permet de réorienter positivement le fonctionnement de votre corps et de votre cerveau afin d’augmenter toutes vos potentialités mais également, de vivre un quotidien heureux et solide.

En effet, devant l’explosion de certaines maladies comme le diabète de type 2, les cancers, mais aussi Alzheimer ou Parkinson, de nombreux médecins se sont interrogés sur les possibilités de hacker sa biologie. C’est notamment le cas des docteurs Peter Attia et Jack Kruse qui participent activement à l’élaboration de ces biohacks, ou encore celui du dr Denys Coester, créateur de l’Institut Français du Biohacking.

La recherche est particulièrement active sur le sujet : Patrick Rhonda et Dominic d’Agostino, ces scientifiques renommés, ont théorisé les principes de base du biohacking qu’ils ont ensuite fait valider par des coachs sportifs comme Anthony DiClementi ou Ben Greenfield.

Peut-être avez-vous entendu parler de Win Hof, celui qu’on appelle « Ice Man », de par sa capacité à repousser les limites humaines en présence du froid extrême ?

Ce dernier qu’on pourrait parfaitement considérer comme un biohacker, a mis au point une méthode qui permet de dépasser les limites communément admises de la résistance du corps et a testé avec succès les techniques du Biohacking !

Pourquoi est-il relativement simple de profiter des principes du Biohacking ?

Parce que cette méthode est avant tout pratique et qu’elle s’appuie sur le fonctionnement du vivant !

Elle consiste à intégrer dans votre existence des « biohacks », c’est-à-dire des habitudes nouvelles, mais qui vont avoir une grande influence sur votre énergie, votre capacité à avancer et bien évidemment, sur votre santé !

Ce hacking consiste par exemple dans le fait de privilégier certains aliments qui vont retarder le vieillissement cellulaire et le stress ou encore, d’organiser différemment son sommeil afin de gagner en énergie.

En prenant régulièrement certains compléments alimentaires ou produits « bio » que l’on trouve très facilement dans le commerce, vous observerez rapidement que votre cerveau retient mieux les informations, que votre créativité augmente, que vous arrivez à structurer des projets même compliqués sans perdre du temps.

De plus, vous apprendrez à reprogrammer votre corps pour qu’il élimine naturellement les amas graisseux qui fatiguent votre système cardio-vasculaire et affaiblissent son métabolisme.

Enfin, le Biohacking s’intéresse au cerveau et donc au fonctionnement de l’esprit, mais également au métabolisme du corps : ainsi, en adoptant ces nouveaux principes de vie, vous allez facilement devenir cet être nouveau, simplement en changeant certaines habitudes de votre vie quotidienne.

C’est tellement puissant qu’il faut vraiment l’expérimenter pour le croire !

Existe-t-il des contre-indications au Biohacking ?

Comme toujours, il faut prendre certaines précautions par rapport à sa santé.

L’objectif du Biohacking étant de vous amener peu à peu à vivre une existence plus riche et pleine d’énergie, nous vous conseillons de vous engager dans ce mouvement étape par étape, en assurant chacune !

Par exemple, modifier son alimentation du jour au lendemain, c’est-à-dire pratiquer un véritable hacking de sa nourriture (et pas un régime au sens strict du terme !) ne peut se faire sans un avis médical, surtout si vous souffrez déjà d’une pathologie.

De même, si vous pratiquez la thermogenèse à froid (en prenant par exemple une douche à l’eau froide, voir la loi de l’hormèse)) tout en l’associant à une pratique assidue de sauna, il est nécessaire de demander au préalable un avis à votre médecin. L’idée est de savoir si votre système cardio-vasculaire peut supporter sans risque ce changement de température particulièrement vivifiant.

Le corps humain doit s’adapter à de nouvelles conditions (c’est le but du Biohacking) mais si le changement est trop brutal, des difficultés et du stress peuvent apparaître en vous faisant rapidement abandonner les grands principes de la méthode.

Par ailleurs, il existe différents niveaux d’engagement dans le Biohacking : celui-ci peut commencer par un travail sur la respiration et le mouvement du corps pour rejoindre plus tard, un questionnement éthique sur le lien entre la technologie des réseaux, des puces informatiques et le vivant.

En fait, dans cette méthode et ses pratiques de perfectionnement individuel, une grande place à la liberté de chacun est laissée puisqu’on peut fixer son niveau d’engagement dans le Biohacking comme on le souhaite.

Bien évidemment, les résultats quant à la lutte contre le vieillissement, vis-à-vis d’une meilleure clarté des pensées ou encore, pour jouir d’une santé solide sont évidemment liés à la profondeur plus ou moins grande du changement des habitudes de vie.

Les bénéfices réels du Biohacking pour votre vie

Ils sont vraiment nombreux et nous en avons sélectionné quelques-uns afin de vous montrer la puissance du Biohacking dans votre vie.

En adoptant de nouvelles façons de vous nourrir, de faire des pauses dans votre routine quotidienne, de remplacer certaines habitudes par d’autres, vous arriverez en quelques semaines à véritablement améliorer votre bien-être intérieur et à retarder fortement les conséquences du vieillissement.

Par ailleurs, vos émotions négatives ne vous affecteront pas avec la même intensité : cela vous permettra d’être moins déçu(e) par les attitudes des autres et d’être en capacité de prendre de meilleures décisions.

Vous sentirez votre corps fonctionner avec vigueur et vous retrouverez de l’énergie : c’est ainsi que vous serez en capacité de faire de nouveaux projets et de développer des compétences comme vous le souhaitez, car votre cerveau mobilisera plus efficacement l’ensemble de ses capacités !

Vous impressionnerez favorablement votre entourage et probablement que l’on vous demandera le secret de votre transformation : attendez-vous à de nombreuses questions !

Le Biohacking a ceci de fascinant que c’est une méthode naturelle, mais qui produit des résultats vraiment puissants sans demander des efforts surhumains.

Les étapes à franchir pour devenir Biohacker

Le Biohacking requiert une hygiène de vie fondée sur des principes de biologie scientifique qui permettent à notre corps, mais également à notre esprit de mieux fonctionner.

En particulier, il faut faire évoluer nos croyances sur l’existence et le vieillissement.

Par exemple, le cerveau est capable tout au long de la vie de créer de nouvelles connexions neuronales bien que le nombre de neurones, en lui-même, diminue.

Ce n’est pas un problème, car la neuroplasticité nous montre que de nouveaux circuits se mettent en place en nous apportant de nouvelles compétences.

Formidable, non ?

Ensuite, il faut prendre conscience qu’une vérité communément admise n’est en fait pas juste. On a répété durant des décennies que nous étions le jouet de nos gènes et que l’ADN ne pouvait pas se modifier. C’est bien entendu faux et la science nous le montre tous les jours de par l’influence que notre monde exerce sur notre patrimoine génétique. La pollution, l’alimentation mais également la qualité de nos pensées et de nos émotions jouent un rôle direct sur l’expression de nos gènes. C’est ce qu’on appelle épigénétique.

C’est ainsi que Descartes qui a par exemple professé que l’esprit et le corps sont deux entités totalement séparées, a malheureusement fait une erreur : les scientifiques insistent, au contraire, sur leur totale imbrication dans notre vie.

De ce fait, si je change mes ressentis et mes idées, je permets à mon corps de mieux ou moins bien fonctionner. Avoir un état d’esprit positif s’avère donc une étape essentielle à toutes celles et ceux qui souhaitent devenir biohacker.

Nous avons donc le choix et le Biohacking nous permet d’en être conscient.

Est-ce que la méthode Biohacking est accessible à tous ?

Devenir un Biohacker n’est pas compliqué en soi, cela demande simplement de l’engagement et de la concentration, car il s’agit avant tout de modifier en profondeur des habitudes de vie, souvent créées depuis des années dans nos vies.

Vous avez compris que le Biohacking permet à notre cerveau de mieux fonctionner grâce à un sommeil de qualité, une respiration naturelle, une alimentation bio riche en nutriments essentiels, mais également de faire évoluer positivement notre adn et une partie de notre patrimoine génétique.

La réflexion théorique du Biohacking s’appuie sur les sciences, mais également sur une pratique vérifiée par des laboratoires et des groupes de personnes engagées : vous en trouverez rapidement en faisant quelques recherches sur Internet.

Néanmoins, afin de maximiser les extraordinaires effets sur la biologie de votre corps, nous vous engageons à acquérir une méthode sérieuse qui expliquera les bases de ce système scientifique, les produits qu’il faut éventuellement se procurer, mais également les modifications à introduire au quotidien pour bénéficier d’une meilleure santé.

Ne partez pas à l’aveuglette mais profitez de l’expérience de praticiens renommés comme par exemple en France, le docteur Denys Coester qui vous expliquera comment mettre en place les protocoles du Biohacking chez vous.

en savoir plus sur le biohacking

Comment débuter son expérience dans le Biohacking ?

On peut commencer éventuellement par ce qu’on appelle un coaching épigénétique, c’est-à-dire faire en quelque sorte un bilan de votre patrimoine de gènes si l’aspect scientifique du Biohacking vous attire.

À partir de cette base, vous pourrez choisir plus efficacement ce qu’il faut modifier en priorité. Chaque nouvelle habitude que vous adoptez pour devenir biohacker sera de toute manière positif pour le fonctionnement optimal du corps humain.

Retrouver l’énergie vitale est le principe numéro un du Biohacking : c’est ainsi que l’on va favoriser la performance des mitochondries, ces sortes d’usines énergétiques qui sont à l’intérieur de nos cellules.

Cela passe notamment par la pratique du jeûne intermittent, mais également par une alimentation basée sur le principe d’acétose, c’est-à-dire une diminution de la consommation de sucre qui va forcer l’organisme à retrouver un métabolisme sain.

Certains Biohackers, d’ailleurs, mesurent le taux de sucre dans leur sang afin de savoir quel type d’aliments occasionnent une acidification ainsi qu’un stress cellulaire.

Il est de toute manière conseillé de consommer une nourriture la plus naturelle possible et ne comportant pas d’additifs artificiels.

De plus, on va insister sur la diminution du stress grâce à des techniques issues de la cohérence cardiaque, mais également par une consommation de vitamines naturelles et d’oligo-éléments indispensables au fonctionnement normal des systèmes du corps (digestif, hormonal, cérébral, respiratoire…)

Enfin, il sera bon d’adopter des habitudes saines comme par exemple arrêter de visionner des écrans de smartphone, d’ordinateurs ou de tablettes après 20 heures, car ils sont responsables des difficultés d’endormissement : on s’est, en effet, aperçu que la mélatonine, l’hormone en lien avec la détente et le sommeil, est inhibée à cause de la lumière bleue produite par les LED.

Connaître les huit piliers fondamentaux du Biohacking

Parce que le Biohacking est complet et prend en compte la totalité du fonctionnement du corps humain, aussi bien celui des cellules nerveuses que du sommeil en passant par la gestion du système hormonal, de la digestion, sans oublier le développement de l’énergie cellulaire qu’il est particulièrement efficace.

C’est ainsi que le Biohacking se fonde sur huit grands domaines qui concernent :

  1. l’alimentation,
  2. le fonctionnement du cerveau,
  3. le métabolisme global,
  4. la lutte contre le vieillissement,
  5. le sommeil,
  6. la digestion,
  7. l’énergie cellulaire,
  8. le champ hormonal.

Les scientifiques qui ont travaillé sur les principes théoriques du Biohacking ont vite constaté que l’efficacité de la méthode reposait sur le fait d’avancer en même temps sur ces huit domaines fondamentaux.

La plupart du temps, on trouve ici et là des conseils, parfois pertinents, mais qui ne concernent qu’une partie du fonctionnement du corps.

Or, les médecins nous disent que notre corps est basé sur un système holistique, c’est-à-dire que tous les organes sont en quelque sorte, en lien les uns avec les autres.

C’est d’ailleurs un des problèmes qui se posent à la médecine moderne allopathique, très efficace, mais qui a tendance à se concentrer uniquement sur des symptômes précis. C’est ainsi que si vous souffrez d’un problème de santé, vous allez être obligé(e) de consulter divers spécialistes, chacun étant expert dans un domaine alors qu’il n’y a personne pour analyser en profondeur le fonctionnement global de votre organisme.

C’est là que le Biohacking intervient, de par sa vision à la fois physique mais également mentale de ce qu’est une personne humaine.

Pour conclure…

Nous espérons tout d’abord que cet article concernant le développement de vos qualités et de vos potentialités humaines vous a intéressé.

Il était important pour nous de partager en détail ce qu’est le Biohacking et les moyens d’accéder à cette nouvelle pratique de santé, car nous pensons effectivement que c’est une révolution qui changera à jamais votre existence et votre vision du monde.

Vous en constaterez très rapidement tous les bienfaits et l’efficacité si vous décidez vous aussi de vous engager sur cette voie naturelle de transformation.